Egypte

Le Caire 2018

Arrivée en pleine nuit. Le silence des rues vides ne reflète en rien la vitalité de cette ville poussière. Le matin le Cairote prend le temps de boire quelques thés noirs, parfois de fumer la chica avant de retrouver ses affaires, et le soir de jouer au baggamon avec ses amis. Mais on adopte vite le rythme nonchalant, souple et vif de cette ville beige, d’où l’occidental s’est absenté, où je fus très bien accueillie.
Dans les mosquées, les prières et les moments de repos alternent avec les échanges cordiaux. Trés peu visibles les islamistes intégristes. Dans les rues, la plupart des femmes, elles, vivent voilées, comme je vis en basket. L’un n’empêche pas l’autre.
D’immenses affiches d’Al Sissi, sourire dédaigneux et veste boudinée, côtoient de nombreux militaires sur les places et entre les bretelles d’autoroutes surchargées. Pour circuler dans le centre, je conseille le métro, avec portique de contrôle à l’entrée. Les antennes paraboliques et les oiseaux dans les volières se partagent les terrasses d’immeubles haussmanniens enfin ce qu’il en reste. De beaux restes délabrés, balcon de fer forgé etc. Les plus que pauvres vivent dans rues terre battue, maison cubique sans eau... Quant au Nil, majestueux, comme une travée de vent, entre désert et Méditerranée, il sent le sable et le sel.

Inde, 2017

« Rajasthan »

Thaïlande, 2007

« Ko Chang »

Inde, 2009

« Tamil Nadu »

Cambodge, 2014

« Siem Reap »

« Battambang »

p-sablonnieres@orange.fr

Pascale Sablonnières 06 60 63 63 93

Les photographies de ce site sont protégées par la législation française sur la propriété intellectuelle.
Tous droits réservés Pascale Sablonnières.
Aucune reproduction en tout ou partielle n'est pas autorisée sans l'accord de l'auteur.

All pictures of this web site are right reserved © 2014 Pascale Sablonnières.
No utilisation without prior written agreement from P. Sablonnières

Je remercie toutes les personnes représentées sur ces photos.
Conception/Graphisme : Eric Bourdessol - Réalisation/Développement : Studio-Impact